INTRODUCTION
Les essais par pénétration sont l’une des méthodes d’essais non destructifs les plus utilisés. Ils se basent sur le phénomène de la capillarité, ou attraction par capillarité, selon lequel un liquide peut couler dans des espaces réduits bien qu’il ne bénéficie pas de l’aide de forces externes, comme la gravité, ou même s’il doit les affronter. Les processus qui sont menés sur les matériaux et les procédures utilisées dans les essais par pénétration sont conçus pour qu’il soit possible de voir et d’interpréter l'action de la capillarité. Les essais par pénétration sont une manière efficace de détecter la position et la gravité des discontinuités sur la surface des matériaux, y compris celles qui ne sont pas appréciables à l’œil nu.
  LA SOLUTION Applus+
Applus+ utilise uniquement des produits de qualité des meilleurs fournisseurs du secteur comme Sherwin et Magnaflux. Nos unités mobiles peuvent proposer ce service à n’importe quel endroit d’Amérique du Nord, et nous comptons aussi sur des laboratoires qui peuvent réaliser des essais sur les produits. Nos procédures respectent les exigences des normes ASNT et ASTM, et nous comptons parmi notre personnel sur des techniciens certifiés de niveau III qui peuvent prêter assistance, donner des conseils et développer de nouvelles procédures le cas échéant.
AVANTAGES CLÉS POUR LE CLIENT
La complexité de l’industrie moderne et la demande de produits et d’équipements plus sûrs et fiables rendent nécessaire l’utilisation de procédures de fabrication et d’essais qui garantissent la plus haute fiabilité. Lorsqu’ils sont appliqués correctement, les essais par pénétration peuvent apporter :
  • Une augmentation de la fiabilité des produits.
  • Une amélioration des processus de fabrication, car l’identification à temps des problèmes permet de les corriger.
  • Une diminution des coûts grâce à la réduction du nombre de retour de produits et de retraitement.
  • Une amélioration de la qualité en général.
CLIENTS CIBLES
Les essais par pénétration peuvent servir à localiser et à évaluer des défauts tout au long du cycle de vie des composants, comme par exemple :
  • Vices de fabrication avec ouverture en surface (tels que des fissures)
  • éléments non fusionnés
  • Porosité (poches de gaz)
  • Reprises, inclusions
  • Déchirements à chaud
  • Trou de gaz
Grâce à ce type d’essais, il est aussi possible de détecter des discontinuités produites pendant le fonctionnement du composant, comme par exemple :
  • Fissures dues à la fatigue
  • Fissures induites par hydrogène (HIC)
  • Fissures induites par hydrogène sous tension (SOHIC)
  • Fissures par corrosion sous tension (SCC)
L’identification précoce de discontinuités dans des éléments en service permet de planifier et d’exécuter correctement les arrêts de maintenance, au lieu de les effectuer suite à une urgence. Cette méthode d’essais est utilisée dans diverses industries, comme l’industrie aérospatiale, de transformation des aliments, de la génération d’énergie électrique, de l’extraction, de production et raffinerie du pétrole et l’industrie maritime entre autres.